Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

Les Jeunes du Mashrek Dialoguent avec les autorities locales

mer, 19/02/2014 - 09:54 -- Doaa Soliman
Les Jeunes du Mashrek Dialoguent avec les autorities locales

La Fondation Anna Lindh organise un forum sur la participation des jeunes dans la vie publique locale à Beyrouth, du 17 au 22 février, en coopération avec Le Bureau des Cités et Gouvernements Locaux Unis (Bureau Technique des Villes Libanaises) et la Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO, chef de file du réseau Anna Lindh au Liban, dans le cadre du programme Dawrak - Citoyens pour le Dialogue.

Ce Forum, qui réunira 70 participants venant des pays du Mashrek (Egypt, Palestine,  Syrie, Liban et Jordanie), ainsi que des experts venus d’ autres pays,  a pour but d’échanger les différentes expériences dans le domaine de la coopération entre les autorités locales, la société civile et les institutions et de développer les capacités de la société civile dans le domaine de la gestion du dialogue au niveau local.

La séance d’ouverture du Forum a eu lieu le lundi 17 février 2014 à l’ hôtel Holiday Inn, en la présence du directeur de la Fondation Anna Lindh Andreu Claret, le premier conseiller de délégation de l’union européenne au Liban Marcello Morsi, du Comité des Maires Libanais, le Maire de Bierut Bilal Hamad, des représentants des Ministères de l'Intérieur et de la Jeunesse, des représentants des ambassades Euro-méditerranéennes, ainsi que la société civile et des médias.

Présentant le programme de la réunion, le directeur exécutif de la Fondation Anna Lindh a déclaré que "c'est au niveau local que le dialogue se passe et la diversité peut être géré pour en faire une richesse et non une source de conflit, et c’est aussi au niveau local que la participation des jeunes peut être une réalité, pour la construction de sociétés ouvertes et plurielles ". Il a également mentionné l'exemple de Tripoli, au Liban, "où les représentants de la société civile participent à la conférence développent des projets pour réunir les différentes communautés de la ville, en collaboration avec le conseil de la ville, malgré la violence alimentée par la guerre en Syrie qui se produit 40 km à l'est de Tripoli ".

De son côté, le maire de Beyrouth Hamad a également souligné "la nécessité de modifier le cadre législatif pour les municipalités au Liban afin de leur fournir plus de soutien en termes de développement durable au niveau local, comme la loi municipale libanaise a besoin d'une véritable révolution législative" .

Le programme Dawrak - Citoyens pour le Dialogue a été lancé par la Fondation Anna Lindh avec le soutien de l’Union Européenne pour développer les capacités des organisations de la société civile et des citoyens des pays Euro- Méditerranéens Arabes dans le domaine de la participation à la vie publique afin qu’ils puissent contribuer à la création des sociétés ouvertes et pluralistes. Dont l’importance de faciliter le dialogue entre les jeunes et les autorités locales.

Cette formation est organisée après le succès qu’a connu la premier forum ‘’Les jeunes dans la vie publique locale’’ qui s’est tenu à Marrakech en Décembre dernier pour les pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, et Libye), et qui fait partie de la composante de Développent des Capacités du Programme Dawrak.