Aller au contenu principal

Vous êtes ici

La journaliste syrienne Rima Marrouch remporte le Prix de Journalisme Anna Lindh 2012

Le Prix Méditerranéen de Journalisme de la Fondation Anna Lindh a cette année attribué une mention spéciale à Rima Marrouch, une jeune journaliste syrienne, pour son courage exceptionnel et son engagement en reportant sur les événements en Syrie. Le Jury international, présidé par Edgar Morin, a également annoncé les noms des gagnants des 5 différentes catégories du Prix.

"Le Prix se déroule cette année à un moment le défi de vivre ensemble en paix et en coexistence en Méditerranée n’a jamais été plus grand. Nous devons continuer à soutenir les médias dans leur contribution à la compréhension mutuelle dans la région et faire face aux batailles des ignorances au sein de nos sociétés", a déclaré André Azoulay, Président de la Fondation Anna Lindh, lors de la cérémonie de remise du sixième Prix Méditerranéen de Journalisme qui s’est tenue au Allianz Forum de Berlin et qui a été présidé par Astrid Frohloff, une présentatrice renommée dans la télévision allemande. 

Cornelia Pieper, Ministre d’Etat au sein du Ministère Fédéral des Affaires Etrangères, présente à l’ouverture de la cérémonie, a félicité la Fondation Anna Lindh pour son rôle dans le rapprochement des populations et a déclaré que "le rôle des journalistes et des nouveaux médias qui contribuent aux changements a été largement reconnu et ne peut être sous-estimé. Toutefois, elle souligna, ce rôle ne peut pas s’accomplir à moindre coût. En ce moment, des journalistes mettent leur vie en danger pour couvrir l’effusion de sang qui a lieu en  Syrie".

La sixième édition du Prix Anna Lindh a rassemblé plus de 200 invités et nominés et a été co-organisée avec la Fondation Allianz, l’Institut Goethe, ZAK et en coopération avec la Deutsche Welle, Reporters Sans Frontières et la COPEAM. Les gagnant sélectionnés par le jury international cette année sont :

·         Prix Spécial 2012 : Rima Marrouch, journaliste syrienne, pour son travail. Voici un exemple : http://monde-arabe.arte.tv/rima-marrouch-la-guerre-des-graffiti-en-syrie

·         Catégorie Presse : Mona Abouissa, Egypte, pour ''Les Choristes d'Allah'' parudans Le Monde Diplomatique. Une mention spéciale a été attribuée à Witold Szablowski, Pologne, pour ''Let Us In, You Bastards!'' paru dans la Gazeta Wyborcza.

·         Nouveaux MédiasHaggai Matar, Israël, pour 'The Wall: 10 Years On'' dans 972mag.com et Sophie Chamas, Liban, pour ''Ani Mi Levanon: Smiling Through Hebrew Class" dans Mashallahnews.com

·         Catégorie Radio : Sakr Al Makhadhi, Royaume Uni, pour ''Understanding Syria" pour la Radio BBC 2

·         Catégorie Télévision : Jaume Bartroli, Ramon Valles, et Silvia Paoro, Espagne, pour ''Where Are You From?'' diffusé à la Televisio De Catalunya 3.Une mention spéciale a été attribuée à Karim El Shenaoui, Egypte, pour‘’Salafi’’ sur la chaîne BBC en langue arabe.

·         Catégorie Spéciale ‘’Rôle des Citoyens et de la Société Civile dans la construction des démocraties et de sociétés pluralistes’’Francesca Caferri, Italie, pour ''The Paradise at Women's Feet'' paru dans La Repubblica et Mondadori.

Cette année, le Prix Méditerranéen de Journalisme constitue une réponse au film provocant sur le Prophète Mohamed qui a récemment circulé sur la toile, en récompensant des articles traitant du dialogue dans la région et promouvant la compréhension interculturelle. "Ce Prix soutient les journalistes du Nord et du Sud de la Méditerranée qui créent des ponts entre les deux rives en prenant le risque de dire la vérité ; une vérité  qui constitue la feuille de route de la Fondation Anna Lindh", a expliqué M. Azoulay.

Edgar Morin, Président du Jury International 2012, qui s’est lui-même présenté comme un ‘Fondamentaliste Méditerranéen’, a souligné la centralité de la Méditerranée et a appelé à "l’urgence de créer une union de la Méditerranée afin d’éviter de futurs désastres, en reconnaissant la parenté de la Mer, qui est la mère de toutes les cultures". 

Une table ronde d’experts, coordonnée par l’Institut Goethe et ZAK et intitulée "Mise en lumière de la Migration: pour une couverture médiatique responsable" a précédé la cérémonie et a permis de réunir plus de 30 experts du Réseau allemand de la Fondation Anna Lindh et des journalistes célèbres de la région Euro-méditerranéenne. La table ronde constituait l’événement d’introduction de l’Action Commune organisée par le Réseau allemand de la Fondation Anna Lindh en 2012.

Le Prix Méditerranéen de Journalisme vise à récompenser des productions journalistiques d’exception, contribuant à une meilleure compréhension de la diversité des cultures dans la région Euro-méditerranéenne.