Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Préparation du rapport

Le Rapport Anna Lindh est un outil pionnier de connaissance et d’action concernant les relations interculturelles dans la région méditerranéenne. Publié tous les trois ans, le rapport combine un sondage Gallup sur l’opinion publique regroupant les voix de milliers de personnes à travers l’Europe et la région méditerranéenne méridionale, avec un large éventail d’analyses par un réseau d’experts interculturels.

Les thèmes abordés dans le rapport Anna Lindh 2014 sont au cœur du débat public au niveau international, y compris : le changement social dans la région Euromed, les différences et les similitudes dans les système de valeur ; le facteur religieux dans les relations interculturelles; la mobilité humaine, le rôle de la culture dans les relations méditerranéennes; la citoyenneté interculturelle; l’Union pour la coopération méditerranéenne et régionale .

La deuxième édition du Rapport Anna Lindh repose sur les résultats d’un sondage d’opinion régional mené par Gallup sur un spécimen représentatif d’environ 13000 personnes de 13 pays différents de la région. Le sondage a été principalement réalisé en Septembre et Octobre 2012 en Alabnie, Belgique, Danemark, Allemagne, Irlande, Italie, Pologne, Espagne, Egypte, Jordanie, Maroc, Tunisie, Turquie. Tous les trois ans, les pays sont choisis selon un système de rotation, ce qui permet l’observation progressive de tous les pays de la région. Certains pays sont répétés de temps en temps pour des fins de comparaison des résultats entre les différentes éditions de l’étude au cours des années.

Outre la présentation des résultats du sondage, le rapport comprend une série d’articles analytiques classés par thème et par pays visant à fournir une interprétation contextuelle des résultats de sondages d’opinion et intègre les contributions des Réseaux Nationaux d’Anna Lindh présentant un aperçu de la situation de la société civile dans leur pays.

À travers la combinaison de la voix des citoyens de la région à l’analyse d’un pool d’experts régionaux et l’expérience des réseaux de la société civile, le Rapport Anna Lindh est un instrument entre les mains des décideurs politiques, les leaders d’opinion et de la société civile, offrant des données précises et pertinentes pour l’agenda du dialogue interculturel et les directives de l’action interculturelle au niveau local et international.

Le Comité scientifique et les experts interculturels

Le Rapport Anna Lindh peut être défini d’un produit de la participation et l’échange interculturels entre les experts des différents pays de la région méditerranéenne. Deux réunions ont été organisées pour définir les grandes lignes du deuxième rapport. La première réunion du comité scientifique a eu lieu au Caire en Juin 2012 où la méthodologie du sondage d’opinion a été adaptée en tenant compte des conclusions du rapport de 2010 et les principaux changements dans le contexte régional comme le Réveil Arabe et la crise économique en Europe. Peu de temps après que le sondage d’opinion était mené par Gallup, la Fondation Anna Lindh a invité un groupe d’experts des académies et de la société civile afin de fournir une profonde analyse. Les résultats de sondage d’opinion ont été présentés par Robert Manchin (Gallup) et Eleonora Insalaco (La Fondation Anna Lindh) lors de la réunion d’experts qui se tiendra en Istanbul en Mars 2013.

Le Comité Scientifique du Rapport comprend: Juan D’ez-Nicol‡s (Directeur de la Chaire de Recherche en Sciences Sociales et la Sécurité à l’Université Européenne de Madrid, Cengiz Günay (membre senior à l’Institut Autrichien des Affaires Internationales et Lecteur à l’Université de Vienne), Antoine Messarra (Professeur à l’Université Libanaise et l’Université de Saint-Joseph), Sara Silvestri ( Lecteur à City University de Londres et affiliée à l’Université de Cambridge), Mohamed Tozy (Directeur de l’École de Gouvernance et d’Économie de Rabat)

La liste des experts interculturels est disponible ici.